Courir avec son chien, un avis divergent…

Courir avec son chien, faire du vélo avec son chien, « jouer » avec son chien…. Des activités qui paraissent bénéfiques et normales aux yeux de la majorité des gens, mais qui sont trop souvent causes de problèmes. C’est pour cela qu’à mon avis, cet article en dérangera plus d’un…

Quand je demande « Pourquoi courir avec votre chien ? », les réponses typiques sont les suivantes : « Pour qu’il se dépense, il a besoin de courir ! », « Pour lui faire plaisir » ou « Pour qu’il se fatigue et soit calme à la maison »… Mais que l’on s’entende bien, un chien n’a nullement besoin de faire du jogging ! Des balades quotidiennes de qualité suffisent amplement à combler ses besoins physiques et mentaux. Trop souvent, on pense qu’une séance de Cani cross ou Cani VTT va remplacer une balade… Mais que nenni !! Pendant une bonne balade, votre chien sera en mesure de renifler, d’observer, d’explorer son environnement. Il sera également plus apte à analyser et à gérer certaines situations compliquées comme le croisement d’un congénère ou le croisement d’un jogger. Quand vous courez avec lui de manière régulière, vous le rendez de plus en plus endurant physiquement, et il en demandera toujours plus… Un peu comme les jogger accro à l’endorphine que leur procure la course… Vous l’enfermez dans une sorte de bulle, il n’a pas le temps de s’arrêter renifler des odeurs… Il est tellement excité qu’il n’est même plus capable de réfléchir aux comportements qu’il propose. Vous pouvez même souvent le mettre dans des situations inconfortables (à la base, je voulais nommer cet article « Courir avec son chien, ou comment le foutre dans la m**** », mais je me suis ravisée 😉 ) et donc altérer le lien de confiance qui vous uni et ce, sans que vous vous en rendiez compte !

Un exemple typique que je croise souvent : le chien en séance de Cani cross qui vous fonce dessus alors que votre propre chien lui dit clairement de loin « ne vient pas me voir, sinon ça va mal se passer »… Sauf qu’en fait c’est son humain qui, à la base, court sur nous ! Quand vous courez vers quelque chose, vous envoyez votre chien (en courant) vers cette même chose… En bref, c’est tout l’inverse de ce qu’on lui demande au quotidien et donc d’une incohérence sans nom… Et quand les conséquences sont négatives derrière (par exemple il se fait ratatiner) c’est sa confiance en vous qui en pâtit.

Il y a aussi ceux qui se décalent sur le bord du chemin opposé, pour nous croiser… C’est clair que c’est déjà mieux, mais c’est malheureusement insuffisant… Deux chiens ne devraient jamais avoir à se croiser de la sorte, c’est à dire en courant ! Si on les observe bien, on voit très souvent que l’un ou l’autre (ou les deux) sont super mal à l’aise dans cette situation. Bizarrement, c’est avec les chiens en séance de cani-cross que ma chienne est le plus irritable. Leur arrivée en course et en ligne droite la font vraiment sortir de ses gongs. Je suis donc obligée de m’enfoncer dans le sous bois (quand je le peux) pour mettre ma chienne « à l’abris » de cette situation pourrie et très souvent même pas de merci de la part du coureur, mais ce n’est qu’un détail…

En gros, si vous vouliez courir avec votre chien et que cela reste « sain » pour lui et votre relation :

  • Les séances ne devraient pas remplacer vos balades de qualité. Du coup, il vous faudrait avoir le double de temps pour son chien… Perso j’ai déjà du mal à trouver le temps pour promener ma chienne convenablement, alors si je devais rajouter des séances de Cani cross j’imagine même pas la galère…
  • Vous devriez faire régulièrement des pauses pour que votre chien puisse redescendre un peu dans son excitation et pour que son taux de cortisol n’explose pas.
  • Vous devriez faire très attention à votre environnement, faire des pauses marche et croisements en courbes quand vous voyez d’autres chiens ou même d’autres humains
  • Vous devriez aussi faire attention à ne pas trop fatiguer votre chien. Et oui, balade de qualité + entraînement physique ça fait beaucoup !! On les surestime bien trop souvent et à vouloir trop leur en donner on les sur-stimule…

Bref, je crois qu’en fait c’est impossible ! Le jogging c’est encore un truc d’humain qu’on leur impose, et qu’on transforme en truc de chien. Je ne juge personne, et chacun est libre de pratiquer les activités qu’il veut avec son chien, mais il faut connaitre et assumer les conséquences qu’elles peuvent avoir au quotidien ainsi que les incohérences profondes qu’elles peuvent dissimuler. Il ne faudra alors pas s’étonner d’avoir un chien qui se présente mal à ses congénères si au quotidien, on lui apprend à courir sans réfléchir sur tout et n’importe quoi. Il ne faudra pas non plus s’étonner d’avoir un chien surexcité H24, si on fait péter son taux de cortisol avec des séances de courses à répétition. Ou bien encore, d’avoir un chien qui « n’écoute rien » car il ne nous fait plus confiance à 100%…

Pour conclure : mieux vaut éviter, et faire au plus simple et au plus sain. 😉

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Ce que tu soulèves dans cet article devrait être connu et surtout pris en compte par toute personne pratiquant une activité avec son chien. Je suis un peu plus modéré quand à la conclusion. Suivant les races avec la sélection naturelle et le tempérament de certains chiens, je pense qu’il est possible de pratiquer ce genre d’activité sans les rendre débiles. Par contre, ce n’est clairement pas la majorité et ça implique de connaitre son chien par coeur, savoir lire les chiens qui arrivent en face, savoir induire le comportement adéquate (comme marcher, faire une courbe, s’écarter de la bonne distance…), ne pas chercher la performance, se baser sur les besoins et envie du chien, ne pas faire de compétition (pour la réactivité entre congénère)… bref, en solo et en grande complicité avec un chien dont les besoins physiques correspondent à ce genre d’activité en ayant un ratio correct genre de 1 fois par semaine contre 6 balades détentes de qualité quoi. Tu en penses quoi?

    J'aime

  2. Bonjour et merci pour cet article !
    Régulièrement en balade avec ma chienne je croise un couple qui courre avec leur coton du tulear et lorsque je n’ai pas le temps de m’écarter suffisamment pour aider ma chienne et pour éviter la rencontre ça se passe mal et en plus le gars attrappe le coton dans les bras. Habituellement ma chienne est très sociable et toutes les rencontres que nous faisons se passent très bien. J’appréhende toujours de les croiser. Grâce à votre article je comprends mieux la réaction de ma chienne.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :